Rechercher

UN COUPEUR DE CHEVEUX EN QUATRE - Michèle FONTE


Un coupeur ça coupe.

Un cheveu ça pousse.

Quatre, un chiffre ou des coins ou un temps.

Quand on les met à la queue leu leu ça fait :

un coupeur de cheveux en quatre

C’est un homme, les coupeuses ça n’existe pas. Encore une bataille à mener, ce n’est jamais fini.

Quoique dans la vie, les êtres humains étant ce qu’ils sont, femmes et hommes se les coupent. Enfin !

C’est un exercice difficile et rasoir pour les autres mais le coupeur est un passionné, un acharné je dirai même un obsessionnel.

Tout est lieu de prédilection, rien ne l’arrête. Son atout, un vocabulaire sans équivoque, précis, dans le détail, méticuleux. Il agit à visage découvert, surgit, interrompt, s’impose. Il faut le savoir le coupeur à tout son temps, le vôtre ne compte pas. Il vous assomme d’étapes à respecter.

Le coupeur est chauve avec un air de ne pas y toucher, yeux mesquins, lèvres fines. Son costume un uniforme, pantalon gris et veste bleue marine. Sa démarche, ventre bedonnant, le sexe en avant, les pieds en V.

Vous, vous allez à l’essentiel, ce qui vous paraît efficace. Pendant que celui-ci perd son temps à pinailler, ergoter à qui mieux mieux.

Un coupeur de cheveux en quatre doit se rendre utile, faut-il qu’il le veuille !

Vous vous évadez et vous rêvez.

Vous avez peu de cheveux sur le caillou mais ceux qui vous restent sont épais !

Vous rêvez d’un coiffeur qui augmenterait votre chevelure en coupant cheveu par cheveu en quatre

Du volume, du volume, vous piaffez !

Au XVII ème siècle, on disait : « Fendre les cheveux en quatre avec un hachoir ou une tronçonneuse dans le sens de la longueur ». Exercice difficile, voire périlleux !

Ça doit bien exister, un peigne avec des dents extrafines et serrées qui prend le cheveu à la racine ?

Qu’ils prennent exemple sur les fileurs de lin, que sais-je ?

Vous vous voyez déjà, pouvant vous faire une mèche sur le front. Vous vous aimez. Vous volez et sortez de votre bureau, laissant choir le coupeur et la machine à café qui ne met plus les touillettes automatiquement dans le verre.

Vous n’avez pas pu en placer une, heureusement d’ailleurs car si vous lui aviez dit :

STOP CA SUFFIT de couper les cheveux en quatre, votre langue y serait peut-être passée!

OUF !

Vous vous évadez et vous rêvez.

En vrai, ça n’existe pas de couper les cheveux en quatre.

A quoi ça sert ?

A rien.

Si, plutôt, à perdre son temps plutôt qu’aller à l’essentiel, et comme le temps c’est de l'argent !

Aurais-je dû couper les cheveux en quatre le jour où :

je me suis mariée, j'ai coupé mes cheveux longs, fait des enfants, changé de travail, assumé deux licenciements, fait la majorette pour amuser la galerie, mangé des religieuses au café !

Est-ce-que La lune coupe le cheveu en quatre ?

NON elle maintient sa révolution autour de la Terre

Est-ce-que les SDF coupent le cheveu en quatre ?

NON ils vont à l’essentiel, se nourrir, avoir un lit pour la nuit.

Couper les cheveux en quatre c’est du L U X E !

Le luxe d’avoir du temps, de l’argent, des besoins assouvis, la sécurité.

Alors le coupeur n'ayant plus raison d'être, devient le lien vers l’essentiel, la vie, la bienveillance, la fraternité et l’AMOUR

Utopie, quand tu nous tiens !

Michèle FONTE

Le 20 avril 2020

21 vues3 commentaires
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now